北京跑酷 (Beijing Paoku) : Pékin au scalpel

Récemment édité par le Bureau de Recherche en Culture et Design de Pékin, 北京跑酷 Beijing paoku propose une véritable dissection de la capitale chinoise. A travers 18 quartiers, les structures, rues, ruelles, habitats et intérieurs sont analysés, morcelés, passés au crible. Une recherche riche en interrogations et en contraste qui offre des lectures multiples du paysage urbain pékinois. 

Le titre lui-même peut interpeller. « 跑酷 » paoku est la traduction du mot anglais parcour, issu du mot français parcours. Il s’agit d’un sport urbain venu de France où l’on court à travers la ville, sautant de toit en toit et escaladant les immeubles à la recherche de lieux improbables, popularisé en Chine et ailleurs par le film Yamakazi de Luc Besson, grande star en Chine. 

Magnifique travail d’édition, le livre 北京跑酷, entièrement en chinois, se livre à une étonnante dissection de la ville de Pékin. Composé de quatre fascicules, il nous emmène aux quatre coins de la cité et offre des descriptions détaillées des habitats, des spécificités de chaque quartier et des bâtiments notables. Le premier livret débute avec une interview de Michael Kahn-Ackerman, un allemand vivant à Pékin depuis plus de 30 ans qui nous narre son arrivée dans la ville et les changements qu’il y a observé. C’est bien ce parti-pris d’un œil étranger qui transparait dans la construction du livre, dont la ligne centrale tourne autour de « l’évolution multidirectionnelle de l’espace à Pékin » (多向空间演化中的北京). 

Les trois autres fascicules suivent trois parcours différents : est, centre et ouest. L’abondante iconographie faite de photos, de croquis, de cartes et de dessins architecturaux permet d’illustrer le propos du livre : comment habiter la ville, comment se l’approprier et en faire un espace de vie. Les nombreuses interviews d’architectes, d’habitants, d’ouvriers, d’artisans et de designers ponctuent les textes et allègent agréablement la lecture de passages plus théoriques ou analytiques. Elles sont écrites sous forme de dialogues courts, parfois presque hors propos, mais qui donne un caractère très vivant au regard proposé sur la ville. 
  Les nombreuses photos d’intérieurs et d’objets de vie nous permettent de rentrer dans ces maisons basses qui bordent les célèbres hutong ou de saisir quelques instants qui font la richesse de la vie citadine spécifique à Pékin. 北京跑酷 propose également de nombreuses analyses sur la circulation et les différents flux de population en bus, en métro, à vélo ou à pied, et sur le rôle des lacs et de l’eau dans l’ambiance générale de la ville. 

Un livre moderne, mais qui s’inscrit en même temps dans la ligne directe d’une ancienne tradition chinoise d’étude du bien-être dans l’habitat, le fengshui. Pour ceux qui ne lisent pas le chinois, ce livre peut se consulter pour la simple beauté de l’objet et de l’édition. Les dessins à la ligne claire sont superbes et la mise en page aérée met réellement en valeur la richesse et la diversité des images. 


北京跑酷, édité par 一石文化 et le Bureau de Recherche en Culture et Design 设计及文化研究工作室 – Editions生活.读书.新知三联书店出版社, 2009 – Pékin – Prix : 47 RMB 





Commenti